Découvrez l’ULM

 

 

img_0080

 

Un ULM est un  »aéronef », c’est-à-dire un appareil qui vole, ayant des caractéristiques particulières que l’on peut résumer ainsi :

* C’est au maximum un appareil biplace, il ne peut emporter qu’un seul passager en plus du pilote.

* Il doit avoir une masse maximale au décollage, tout compris (machine, passagers, carburant, bagages, etc…) de 300 Kg pour un monoplace ou 450 Kg pour un biplace. Un dépassement de 5 % à 10% est autorisé pour l’emport de certains équipements bien précisés par la réglementation.

* Son moteur doit développer une puissance maximale continue de 60 KW (82 CV) pour un monoplace, et 75 KW (100 CV) pour un biplace, sauf exception dans certaines classes.

* Il doit être capable d’atterrir avec une vitesse minimum de 65 Km/h.

Les ULM constituent donc une catégorie d’aéronefs caractérisés par une masse et une puissance limitées et une vitesse minimum de décrochage faible.

De ce fait, ces appareils, relativement simples à piloter, se guident aisément dans les phases critiques du vol (atterrissage et décollage). En contrepartie des limitations ci-dessus, ils sont soumis à moins de contraintes réglementaires et de contrôle que les autres aéronefs, et ont ainsi un prix de revient réduit par rapport à l’aviation générale, rendant le vol en ULM accessible au plus grand nombre.

Il existe 6 classes d’ULM : les pendulaires, les multiaxes, les autogires, les hélicoptères, les paramoteurs et les dirigeables ultra légers.

ulm-pendulaireulm-multiaxes

 

 

 

ulm-autogireulm-helicoptere

ulm-paramoteurulm-aerostat

Pour plus d’informations, voir le guide de la FFPLUM : Découvrir l’ULM